Prestations de conseil

 

Prolactine

La possibilité d'élévation de la prolactine (très minime) en réponse à un stress incite à recommander un prélèvement effectué dans des conditions de repos.

Il n’apparaît pas nécessaire de tenir compte de la période du cycle, de l'horaire ou des repas.

Il est suggéré de contrôler la concentration élevée d'un échantillon sur un deuxième prélèvement, en l'absence de toute prise médicamenteuse pouvant influer ce dosage et si possible avec une trousse de dosage différente afin de s'affranchir le cas échéant d'un artefact lié à des formes lourdes.

Source: Diagnostic et prise en charge des hyperprolactinémies (Consensus d'experts de la Société Française d'Endocrinologie SFE) dans Médecine clinique Septembre 2006