Prestations de conseil

 

APEP (Anticorps anti-peptides citrullinés)

La présence d’anticorps anti-peptides citrullinés associée ou non à la présence de facteurs rhumatoïdes est compatible avec une polyarthrite rhumatoïde mais le diagnostic ne pourra être posé qu’après avoir replacé ces données dans le contexte clinique/radiologique qui a justifié leur recherche.

Des critères de classification de la polyarthrite rhumatoïde ont été actualisés en 2010 par l’ACR (American College of Rheumatology) et la Société Française de Rhumatologie. Ce sont des critères cliniques (atteintes articulaires, durée des symptômes) et biologiques (auto-anticorps, biologie de l’inflammation : VS, CRP). Ils permettent de calculer un score allant de 0 à 10. Un score = à 6 permet de classer un patient comme ayant une polyarthrite rhumatoïde certaine.

Les anticorps anti-peptides citrullinés sont considérés comme des marqueurs diagnostiques plus spécifiques et plus précoces que les facteurs rhumatoïdes. Il est justifié , dans un contexte clinique évocateur de les rechercher même si les facteurs rhumatoïdes sont négatifs.

Il existe des polyarthrites rhumatoïdes séronégatives, sans anticorps décelables.